La carte et le territoire - Michel Houellebecq
9 out of 10 based on 300 ratings. 300 user reviews.

La carte et le territoire

By Michel Houellebecq

  • Release Date: 2010-09-03
  • Genre: Romans et littérature
Score: 4
4
From 101 Ratings

Description

Si Jed Martin, le personnage principal de ce roman, devait vous en raconter l'histoire, il commencerait peut-être par vous parler d'une panne de chauffe-eau, un certain 15 décembre. Ou de son père, architecte connu et engagé, avec qui il passa seul de nombreux réveillons de Noël. Il évoquerait certainement Olga, une très jolie Russe rencontrée au début de sa carrière, lors d'une première exposition de son travail photographique à partir de cartes routières Michelin. C'était avant que le succès mondial n'arrive avec la série des métiers, ces portraits de personnalités de tous milieux (dont l'écrivain Michel Houellebecq), saisis dans l'exercice de leur profession. Il devrait dire aussi comment il aida le commissaire Jasselin à élucider une atroce affaire criminelle, dont la terrifiante mise en scène marqua durablement les équipes de police. Sur la fin de sa vie il accédera à une certaine sérénité, et n'émettra plus que des murmures. L'art, l'argent, l'amour, le rapport au père, la mort, le travail, la France devenue un paradis touristique sont quelques-uns des thèmes de ce roman, résolument classique et ouvertement moderne.

Reviews

  • La carte et le territoire

    1
    By Idel007
    Un livre à la hauteur de la réputation de mauvais écrivain qu'est cet "auteur".
  • Toujours aussi surprenant...

    4
    By Bourricket
    Du Houellebecq pas de doute. Quelques recettes éculées mais une puissance du récit déconnecté toujours aussi présente. Plateforme aurait sans doute été un meilleur choux pour le Gonquourt. MN
  • Le naufrage de Michel Houellebecq

    1
    By Garcimore le gentil magicien
    Le plus mauvais livre de Houellebecq est, sans surprise, celui qui a obtenu le Goncourt. Maintenant que M.H. a eu son hochet, il doit être permis, plus que jamais, de dire à quel point ce roman est décousu, saturé de facilités, auto-parodique à un point d'obscénité et de complaisance rarement atteints. On est loin, très loin des sommets d'« Extension du domaine de la lutte » ou des recueils de poésie. Mais quelle importance ? Houellebecq a eu sa reconnaissance par les masses, son nihilisme vif et intelligent s'est transformé en machine à débiter de l'aphorisme désenchanté, et personne, surtout dans les médias, n'ira vérifier si tout cela a une quelconque valeur littéraire durable. La réponse est non. N'achetez pas « La carte et le territoire », il y a tellement de meilleurs livres à lire — y compris de Michel Houellebecq lui-même.